Loading

Sécurité automobile: Boire ou conduire ?

La plus part des dangereux accidents routiers qui sont mortels sont dus au fait que le conducteur a une over dose. A ce propos, nous vous présentons un rappel des règles applicables à la consommation d’alcool avant la conduite d’un véhicule :

boire de l'alcool en conduisantPrenons à titre d’exemple la France qui interdit le conducteur de conduire s’il a  un taux d’alcool au moins égal à 1/2 gramme par litre de sang. Et si le conducteur ne se soumis pas à la loi et s’est arrêté par l’agent de police, il  s’exposera à une amende de 135 € et au retrait de six points sur son permis de conduire. De même, si le taux d’alcoolémie dépasse huit dixièmes de gramme d’alcool par litre de sang, le conducteur perd également six points sur son permis et il risque jusqu’à deux ans d’emprisonnement ainsi que 4500 € d’amende. Vous vous exposez aux mêmes condamnations si vous refusez de subir une vérification de votre taux d’alcoolémie. Le maximum des peines est porté à trois ans de prison et à 9000 € d’amende si la police découvre que vous avez bu trop d’alcool et qu’en plus vous avez consommé une drogue illicite.

De surcroit, si le conducteur provoque un accident et la victime a des blessures graves, le maximum de l’amende est porté à 30 000 €. Enfin si un accident mortel est provoqué par un chauffard ivre, ce conducteur irresponsable encourt jusqu’à 10 ans de prison et une amende maximale de 150 000 €.

Ces principes sont avant tout des lois de route qui doivent être respecté par tout le monde pour éviter les accidents. Donc il est très important d’être responsable et se rende compte du fait que si l’on conduit en état d’iveresse.

3

administrator

admin

Comments (Pas de commentaire)