Vous êtes ici: Accueil / Divers / Le Maroc à la tête des pays dans le marché de l’automobile
Le Maroc à la tête des pays dans le marché de l’automobile

Le Maroc à la tête des pays dans le marché de l’automobile

Votez si vous aimez

En 2012, le Maroc a dominé sur le marché de l’automobile pour qu’elle dépasse la Tunisie et l’Egypte. Contrairement aux  constructeurs Africains et Européens,  le Maroc augmente son pourcentage des achats et continue à prospérer  sa place concurrentielle sur les marchés extérieurs.  En effet, l’industrie automobile marocaine a connu durant ces dernières années une performance à l’export très remarquable expliquée par le développement de l’activité du câblage et l’essor du segment de la construction automobile à partir de 2012. La France et l’Espagne, ont enregistré  67 pc dans le total des échanges commerciaux réalisés avec l’étranger.

Parlons des pays non Européens, l’Egypte est considéré en 2012 comme le premier pays africain importateur des biens de l’industrie automobile du Maroc grâce en raison notamment des ventes de voitures de tourisme de marque DACIA, produites au Maroc par l’usine Renault-Tanger.

En 2012 et 2013, l’étude a relevé que grâce aux investissements directs étrangers (IDE) réalisés dans ce segment,  le domaine de la construction automobile commence à générer des recettes à l’export très importantes.

A la tête de tout les pays, l’industrie Marocaine est considérée comme le secteur clé des nouveaux métiers mondiaux en termes de performances à l’export réalisées durant les cinq dernières années. La performance renvoie bien sur aux IDE destinés à ce secteur, qui sont passées à 3,6 MMDH en 2012 contre 913 MDH en 2010.

Grâce à l’accroissement des flux des investissements directs destinés au segment de la construction qui ont atteint 3,2 MMDH en 2012, le secteur Marocain connait une évolution très élevé.

usine-renault-Tanger-Maroc_pics_390En 2012, la capacité de produire des véhicules annuellement  est de 170.000 véhicules. A terme, la capacité passera à 400.000 véhicules par an.

En ce qui concerne les exportations de l’industrie automobile, elles sont passées de 12,7 MMDH en 2005 à 25,2 MMDH en 2012, avec un taux d’accroissement annuel moyen de 14,6 pc. Cette augmentation renvoie notamment à la prospérité du segment de la construction automobile au Maroc grâce au démarrage de l’activité du complexe industriel de Renault Tanger, qui a permis d’augmenter le volume d’exportation de véhicules à 89.712 unités, soit 7,3 MMDH en 2012 contre seulement 2,7 MMDH en 2011.

Ensuite, le Câblage vient en première position en termes d’exportation. D’où  les exportations des câbles pour automobiles ont atteint 14,8 MMDH en 2012 contre 10,1 MMDH en 2007.

Finalement, en 2012, dix sociétés ont réalisé 75,5 pc du chiffre d’affaires.  Ils sont considérés comme le premier segment en termes de nombre d’exportateurs, le chiffre d’affaires de l’industrie câblage est concentré sur 8 opérateurs qui réalisent 79 pc des exportations de ce segment.

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top