Vous êtes ici: Accueil / Divers / Marché des voitures: le bilan en 2013
Marché des voitures: le bilan en 2013

Marché des voitures: le bilan en 2013

Votez si vous aimez

On a tourné la page de 2013, et c’est le temps de dresser un bilan de l’année dernière.

Ce qui est étonnant, c’est que le poste le plus consulté est un sujet sur la fiabilité des voitures allemandes remise en question par un assureur britannique. En effet, aujourd’hui, l’essai le plus lu demeure celui du Chevrolet Captiva mais celui de la Citroën C4 n’est désormais plus loin.

Par ailleurs, le nombre des voitures essayées sont presque les mêmes de l’année dernière. Elles ont un total de 19 marques (Volvo FH16, Volkswagen Crafter, Amarok et Multivan).

Tout d’abord, si  les modèles thermiques ont obtenu des prix comme par exemple la Volkswagen Golf  ou la Ford Fiesta ST alors, les modèles électriques (BMW i3), à prolongateur d’autonomie (Chevrolet Volt), hybride (Toyota Auris Touring Sports), hybride rechargeable (Volvo V60 Plug-in rechargeable) n’ont pas été oubliés.

1.- la Toyota GT86  est considérée comme la première voiture sportive de 2012. De même, elle est le coup de cœur de 2013. Permissif, enthousiasmant avec son bloc de 200 ch, le coupé nippon offre des sensations pures qu’il est extrêmement rare de ressentir aujourd’hui au volant d’un véhicule coûtant 30 000€.

 

2.- la Peugeot 308. Alors que détruire les productions françaises est un jeu national, les détracteurs n’a pas trouvé le point faible de la sochalienne. La voiture est équipée par  des trains roulants aux petits oignons, un comportement exemplaire et rigoureux, un système multimédia à la page et une finition à la hauteur des productions germaniques permettront peut-être à la lionne de succéder à la Golf au titre de voiture de l’année

3.- La Nissan GT-R détruit  les GT les plus puissantes en abattant le 0 à 100 km/h en 2,7 s. Elle n’en a d’ailleurs pas l’aura ni la renommée malgré les accélérations démentielles de son V6 de 550 ch conjuguées à sa transmission intégrale que la version Nismo dont la puissance est portée à 600 ch améliorent encore. Elle a un prix de 90 000 € mais elle reste toujours moins prestigieuse que Ferrari, Aston Martin ou Porsche.
4.- La Skoda Octavia est un véhicule la familial. Fournée des derniers raffinements de Volkswagen comme la plateforme MQB et piochant dans la banque d’organe du groupe allemand pour les motorisations et les transmissions.

5.- La Mazda6 est plus chère que la Skoda Octavia car la japonaise ne dispose pas de blocs de faibles puissances et son habitabilité est moindre. Mais grâce à ses technologies SkyActiv, le constructeur nippon qui a vu ses ventes augmenter de 22,8% cette année dans un marché en baisse de 5,7% tourne le dos au downsizing pour notre plus grand bonheur et sa ligne est tout simplement sublime.

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top