Vous êtes ici: Accueil / Véhicules / Essai – Ford Tourneo Connect
Essai – Ford Tourneo Connect

Essai – Ford Tourneo Connect

Votez si vous aimez

Ford a annoncé sa seconde génération et l’a présentée avec une offre séduisante dans le marché des Ludospaces puisque elle a connu un échec pour la première génération du Tourneo Connect.

Pour cette dernière génération, Ford a changé la façon de procéder en créant la version destinée aux particuliers, Tourneo, et en la transformant  en version utilitaire, Transit, plutôt que l’inverse. Cette voiture Tourneo Connect  est  développée sur la base de la plateforme C1 dont profitent déjà la Focus, le C-Max et le Kuga, ce qui lui permet d’être confortable.

Dans le marché français des ludospaces, PSA s’y taille la part du lion avec sa double offre Citroën Berlingo (26 % du marché) et Peugeot Partner (20 %), suivi du Renault Kangoo (29 %), du Volkswagen Caddy (5 %) et du Fiat Doblo (1 %). En 2013, le Dacia Dokker remporte 16 % du marché. Mais Ford y croit, en se donnant comme objectif de vente raisonnable d’écouler 1 300 unités et de prendre 4 % du marché en 2014.

Pour accéder à tous les parkings souterrains, deux longueurs sont toujours proposées aux choix. C’est celui du Tourneo Connect et ses 4,42 m, contre 600 € et le Grand Tourneo Connect et ses 4,82 m.  De même, six motorisations sont offertes : quatre diesel 1,6 l TDCi de 75 ch et 220 Nm (115 g/km de CO2), de 95 ch et 230 Nm (115 g/km et 109 g/km pour la version Eco) et de 115 ch et 270 Nm (124 g/km), et deux moteurs essence, le 1,0 l EcoBoost de 100 ch et 170 Nm (129 g/km) et le 1,6 EcoBoost de 150 ch et 240 Nm (179 g/km).

Spacieuse ford connectEn ce qui concerne la partie intérieur, le volant de la Tourneo Connect se caractérise par ses deux longueurs et ce qui attire l’attention c’est l’argument habituel du ludospace par rapport au monospace. Digne d’une cathédrale et plébiscité par l’inventeur du sombrero-de-forme, elle donne à la fois de l’air et de la lumière  qui permet d’avoir de véritables étagères au niveau du pavillon. Pour la version courte, elle offre une banquette arrière trois places 60/40  et un volume de chargement de 1 029 dm3, qui atteint 2 410 dm3 en configuration deux places. Mais pour la version longue, elle atteint 1 529 et 2 761 dm3. Avec 1 287 dm3 et 2 620 dm3, cette dernière perd un peu de volume de coffre en étant dotée de la troisième rangée de sièges optionnelle mais gagne par contre un plancher plat une fois tous les dossiers rabattus.

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top