Vous êtes ici: Accueil / Conseils / 5 premières choses à faire après un accident
5 premières choses à faire après un accident

5 premières choses à faire après un accident

Votez si vous aimez

Le mot accident déjà est bien choquant pour n’importe quel automobiliste, dans le cas d’accident ou d’accrochage, on est souvent affolé et on a un penchant à ne pas toujours prendre les bonnes décisions. La question qui se pose comment gérer ce moment désagréable avec le moins de stress et de dégâts

Voici les 5 premiers gestes à adopter

1 – S’arrêter !

Malgré que c’est un peu bête à la première vue, mais plein de personnes qui sont impliqués dans un accrochage ou un accident  oublient de s’arrêter et continuent leur route, mais c’est considéré un délit de fuite qui pourra engendrer des résultats non souhaitables judiciairement graves même, veuillez garder votre sang froid et arrêtez votre auto , mettez votre véhicule à l’abri en toute sécurité pour gêner le moins possible la circulation et pouvoir parler et faire le constat des dégats en calme

 

– Sécurité avant tout

Y a t-il des blessés ?
Est-ce que des personnes sont en danger ?
Faut-il appeler les ambulances ?
Est-ce les autres usagers de la route sont en sécurité ? 
Ce sont des questions de priorité pour toute automobiliste avisé ou toute personne présente sur le lieu de l’accident et qu’il faut se poser dès les premières secondes.

N’ exposez pas d’autres personnes en danger. Soyez avisé d’avertir les autres usagers de la route de l’accident, mettez les warnings, si vous avez un gilet de sécurité mettez le ; sinon porter un habit de couleur vif et mettez le triangle de pré-signalisation à 30 mètres du lieu de l’accident, toutes ces dispositifs sont prèvus pour un tel cas et sont obligatoires.

Ne l’oubliez pas : on n’est jamais assez prudent !

3 – “Zen, restons zen …”

Si vous êtes à l’origine de l’accident ou victime , si vous avez peur et si l’autre usager entre en phase de tension , gardez vous calme et restez courtois, chaque mauvaise réaction ou expression mal choisie pourra compliqué des choses qui pourront être résolues à l’amiable

4 – Rassemblez un maximum d’informations

Même s’il vous faudra passer pour un curieux, n’hésitez pas à demander aux personnes impliquées leurs noms, prénoms, coordonnées et assurances. Notez la plaque d’immatriculation de la voiture concernée ainsi que son modèle, sa couleur et d’autres informations pertinentes. S’il s’agit d’une voiture location prenez note du nom de l’agence et toute autre informations utiles , si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à prendre des photos.
S’il y a des témoins, n’hésitez pas à les solliciter; ils pourraient s’avérer être d’une grande aide.
En plus de cela, rassemblez tous les renseignements disponibles concernant les conditions de l’incident : conditions météorologiques, éclairage, heure/date, état du trafic …

5 – Établir un constat

Le constat , c est une pièce est administrativement importante pour toute action reliée à l’assurance, malgré que ce n’est pas obligatoire, mais il aide l’assureur a faire son trvail et a accélérer l’indemnisation

Ne conseillons aux automobilistes impliqués dans l’incident de prendre soin en remplissant les cases et de ne pas agir sous l’effet de l’émotion, et de bien réciter l’accident même si pas vous n’êtes pas un écrivain dans vos heures perdus

Si vous êtes tous en accords sur les faits, il s’agit alors d’un constat amiable. Par contre, s’il y a des désaccords, il est important de les noter dans la partie “Observations”. Il est important de l’envoyer à l’assurance dans les 5 jours suivants l’incident.

Un petit accrochage peut arriver à tout le monde !

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top